Vallée du Bouregreg, future vallée culturelle

Plusieurs projets de réaménagement sont en cours pour renforcer la dimension historique et l’attractivité de la vallée du Bouregreg qui se situe entre Rabat et Salé. Cap sur la prochaine destination culturelle marocaine.

Un Grand Théâtre

2018 sera l’année d’inauguration du Grand Théâtre de Rabat situé sur la vallée du Bouregreg. Ce projet majestueux réalisé par l’architecte irakienne,  Zaha Hadid, disparue cette année, devrait bientôt devenir « the place to be » pour profiter des arts et la culture. Son envergure et son rayonnement bénéficieront sans aucun doute à toute la région. Le théâtre proposera diverses infrastructures aptes à encourager l’activité culturelle, mais aussi sociale : amphithéâtre en plein air, auditorium, studio de création, ainsi que cafés, restaurants et lieux de vie… On a hâte !

 

Réhabilitation du Chellah

Le Chellah est originellement une cité vieille de 2300 ans, utilisée comme escale par les phéniciens, carthaginois puis les romains. En partenariat avec l’UNESCO, l’agence Bouregreg a démarré des travaux de préservation et de mise en valeur de ce site historique qui s’étaleront sur 5 ans.

 

Rénovation de la kasbah des Oudayas

La Kasbah des Oudayas constitue le monument phare de la vallée du Bouregreg. Il s’agit du premier noyau urbain arabo-islamique de la région. Le projet de réhabilitation de la Kasbah s’articule autour de la restauration de la façade maritime, fluviale et terrestre. L’essentiel des travaux s’est achevé en avril 2009.

 

Préservation des bâtiments historiques

Des opérations de réhabilitation des bâtiments historiques ont occupé le front fluvial de la médina de Rabat depuis novembre 2006. Maisons, fondouks, et divers témoins historiques, aujourd’hui tombant en ruine, seront partiellement ou totalement restaurés et ce, jusqu’à horizon 2017. Les visites du public sont aujourd’hui autorisées à l’exception faite des zones encore en cours de travaux.