Une folie nommée running

Sport complet puisqu’il permet de travailler tous les muscles en même temps, le running est devenu un must. De plus en plus de personnes s’essayent à la course à pied dans la mesure où il n’y a pas vraiment de contre-indication et où chacun peut aller à son rythme. Vu comme ça c’est top, encore faut-il savoir comment s’y prendre pour maximiser les effets et ne pas se faire mal. Zoom sur les bons réflexes à avoir.

Les bonnes chaussures
On investit sur une paire de chaussures confortables et bien aérées. La choisir une demie-pointure au-dessus pour éviter les frictions entre les orteils et le tissu. Les professionnels recommandent souvent de les acheter en fin d’après-midi quand les pieds sont plus ou moins enflés pour se rapprocher au maximum de leurs volumes durant l’effort.

Avant l’effort
On s’accorde un petit snack. Une banane ou une poignée de fruits secs pour rebooster l’organisme. On a dit petit snack pas banquet…

Échauffement/Stretching
Avant de courir, on s’échauffe 5min à 8 min (on ne s’étire surtout pas de peur de se déchirer un muscle). Ce n’est qu’une fois la course terminée que l’on peut procéder à 5min de stretching pour reposer le corps et lui signifier la fin de l’effort.

A quel rythme ?
C’est free-style ! À chacun le sien. Les premiers temps observez-vous pour connaître vos capacités puis tenter de vous dépasser au fur et à mesure. L’endurance vient avec la pratique.

Le bon timing
Si vous aimez courir le matin, faites-le entre 10h et 11h, c’est le moment où le corps est au top de sa forme. Si vous préférez courir en après midi, faites-le 5h après votre déjeuner s’il était copieux.