Giacometti au musée MMVI de Rabat

Une exposition rétrospective de l’œuvre d’Alberto Giacometti est présentée au musée Mohammed VI de Rabat jusqu’au 4 septembre. Sculpteur, peintre, graveur, l’artiste suisse a laissé à la postérité une œuvre immense. Une visite s’impose.

 

Une première en Afrique. La fondation Alberto et Annette Giacometti a mis à disposition du musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain de Rabat plus de 100 œuvres majeures d’un des artistes les plus fascinants du XXe siècle. Né en 1901 et mort en 1966, Giacometti est connu par des chefs d’œuvre devenus des références de la sculpture moderne : la Boule suspendue, la Cage, L’Homme au doigt ou La Femme cuillère…

 

Mais Giacometti fut un artiste prolifique qui non seulement sculptait, mais aussi peignait, dessinait, gravait, créait des objets d’art décoratif ou travaillait le plâtre. L’exposition se divise en trois grandes sections consacrées aux influences de différents courants sur son travail : la phase du cubisme et du surréalisme, celle de la maturité et enfin celle de la question du placement de la figure dans l’espace. Sans compter la forte influence des arts africains auxquels Giacometti n’a cessé d’emprunter et dont on ressent la trace à toutes les époques. Une raison supplémentaire de ne pas manquer cette rétrospective exceptionnelle.

 

Rétrospective Giacometti au Musée Mohammed VI d’Art Moderne et Contemporain à Rabat, jusqu’au 4 septembre.