Bien choisir son parquet

Le charme et le cachet que le parquet donne à une pièce expliquent son succès à travers les époques. Sa résistance et sa facilité de pose jouent également en sa faveur. Voici quelques pistes pour bien le choisir.

 

Parquet massif, contrecollé ou stratifié ?

  • Plus résistant, le parquet en bois massif subit aujourd’hui la concurrence du parquet contrecollé. Mais nous, on vote pour celui en bois massif !
  • Le parquet contrecollé est disponible dans une grande variété de styles. Grand avantage : il ne nécessite généralement aucun traitement après la pose.
  • Le parquet stratifié est composé d’une imitation bois. On en trouve dans des styles et des couleurs très variés, ne nécessitant pas de traitement après la pose.

 

Pose flottante, collée ou clouée ?

La pose dépend du type de parquet et de la nature du support.

  • La pose collée s’effectue directement sur la surface qui le supporte. Il en résulte un parquet moins bruyant.
  • Dans le cas d’une pose flottante, les lames sont collées ou « clipsées » entre elles et étalées sur une sous-couche de mousse ou de liège qui isole aussi la pièce. C’est la pose la plus facile et la plus silencieuse, mais ne permet pas de réaliser de motifs. Elle convient bien dans le cas d’une rénovation.
  • Enfin, les lames de parquet peuvent être clouées sur des supports. Cette pose est plus résistante,mais le parquet est rendu plus sonore. Elle tend à disparaître au profit des deux autres.