Au coin du feu

Qui n’a jamais rêvé d’une soirée d’hiver devant un bon feu de cheminée ? A l’apport de chaleur s’ajoute la touche de convivialité, le plaisir de faire du feu et l’odeur du bois crépitant dans l’âtre… Voici nos conseils pour choisir la meilleure solution.

La cheminée à foyer ouvert est la cheminée classique avec son âtre, sa hotte et son habillage. Son foyer reste ouvert, c’est-à-dire qu’il n’est pas fermé par une vitre. Le plaisir du spectacle des flammes et de l’odeur du bois qui crépite est ainsi au rendez-vous. L’inconvénient : seuls 10 à 15% de la chaleur produite se diffusent dans la pièce.

Une cheminée à foyer fermé est une cheminée complète fermée par une vitre résistante aux hautes températures. Son principal avantage est qu’elle concilie le plaisir de la cheminée et son efficacité : 80% de la chaleur produite se diffuse. Toutes les formes et les designs sont possibles : version murale, en angle, centrale ou suspendue, en marbre ou en pierre.

L’insert est la solution idéale pour améliorer le rendement d’une cheminée à foyer ouvert. Constitué d’un cube qui s’encastre dans une cheminée, il se raccorde au conduit existant. Son rendement peut atteindre 85 %, de loin le meilleur comparé aux autres solutions. Il existe toutes sortes de designs, des plus rustiques au plus contemporains.

Une cheminée prête à poser est la solution simple pour profiter d’une vraie cheminée sans avoir à effectuer de gros travaux. Elle se présente sous forme d’un bloc qui comprend un foyer fermé par une vitre, un habillage et une hotte. Argument de taille : elle peut être aisément déplacée en cas de déménagement.