5 musées marocains qui valent le détour

Immersion dans ces musées marocains témoins de la riche histoire d’un pays et de sa dynamique culturelle.

 

 

Rabat : Musée Mohammed VI (MMVI) d’art moderne et contemporain

Premier dans son genre au Maroc, le Musée Mohammed VI couronne le circuit culturel de Rabat, ville des lumières.  Situé dans le centre-ville, il a été inauguré en octobre 2014 parmi plusieurs autres espaces culturels, à savoir la Bibliothèque nationale et le futur grand théâtre de Rabat. Couvrant une surface de 6813 m², il accueille diverses expositions internationales importantes, tout en accordant une place de choix aux artistes marocains contemporains les plus distingués.

Tanger : Musée la Kasbah des cultures méditerranéennes

Récemment rénové, le musée la Kasbah de Tanger se trouve dans un bâtiment du XVIIe siècle. On y découvre des pièces rares qui retracent l’histoire du pays, des premières traces de l’homme, en passant par la romanisation, l’islamisation de Tanger, puis à l’occupation portugaise, sans parler de la libération de Tanger par les Alaouites, entre autres périodes. Et ce n’est pas tout. En plus de la collection permanente du musée, des expositions temporaires sont prévues.

Marrakech : Musée Berbère du Jardin Majorelle

Inauguré en décembre 2011, ce musée accueille chaque année 65.000 visiteurs marocains et internationaux, séduits par la beauté du jardin qui entoure le musée. Sa collection de plus de 600 objets berbères présentée sur une surface d’exposition de 200 m2, provient de plusieurs régions allant du Rif jusqu’au Sahara. Un véritable panorama de la culture berbère au Maroc qui atteste du savoir-faire amazigh dans le domaine des bijoux, du bois, du cuir, de la poterie ou encore de la vannerie.
Casablanca : Le Musée du Judaïsme Marocain

Créé et géré par la Fondation du Patrimoine Culturel Judéo-Marocain, ce musée a été ouvert en 1997. C’est le seul musée juif dans la région arabe. Bénéficiant d’une superficie de 600m2, ce musée ethnographique privé, accorde une place privilégiée à la valorisation de l’authenticité de la Judaïca Marocaine, ainsi qu’à la diversité des synagogues et leur intérieur.

Fès : Musée Batha

Le musée Batha qui accueille chaque année le festival des musiques sacrées de Fès, fut à l’origine un palais construit à la fin du XIX ème siècle par le Sultan Moulay Hassan 1er. Se distinguant par des arcades, des galeries, des cours et un jardin d’une très belle harmonie, ce musée expose 6.500 objets historiques reflétant les arts et les traditions de la capitale spirituelle du pays.